FUMÉ
MONOCULTIVAR PERANZANA

Trois ans de recherche, d’études, de réflexion. Trente-six mois à la recherche du parfait point d’équilibre entre saveur et parfums. Et le voici. Il s’appelle Fumé, sous-entendre huile fumée à froid au bois naturel, conçue et réalisée par le Moulin Muraglia pour des gastronomiques curieux, des explorateurs de goût à la recherche de nouveautés.

Que de l’huile naturelle, italienne et naturellement extra vierge à cent pour cent. Fumé naît de la pression à froid de Peranzana, pur cultivar du Haut Tavoliere des Pouilles à basse acidité, fruité moyen et goût équilibré, qui s’est révélé parfait.

L’idée est née du défi d’un ami cuisinier, lors d’une conversation en toute décontraction sur les souhaits et les tendances culinaires. « Pourquoi ne pas fumer l’huile ? », a-t-il demandé de but en blanc. La question est surprenante. En quelques minutes, nous avons imaginé ce que cela aurait pu donner : un allié en cuisine pour les femmes au foyer d’avant-garde, un compagnon étonnant pour une bruschetta improvisée entre amis, plus de goût pour rendre les légumes à la vapeur ou poêlées spéciaux. D’usage quotidien mais à la personnalité exceptionnelle, parfaite également pour le chef à la recherche d’une touche en plus pour un plat marquant.

L’huile extra vierge est fumée dans le pressoir avec du bois absolument naturel, détail qui fait toute la différence : parce que le processus selon la nature fait du bien pas seulement au goût et à la santé, mais aussi à l’huile dont la date d’utilisation est de 24 mois maximum. Le résultat ? Un finissage élégant qui souligne les matières premières sans les couvrir. Qui personnalise les saveurs avec une authenticité extra vierge, traçable et durable.

Le goût et la délicate douceur reportent fidèlement des souvenirs fumés, entrecoupés par des notes piquantes appropriées et une persistance florissante.

L'HUILE FUMÉE, UNE INTUITION GASTRONOMIQUE

“IL Y A PLUSIEURS ANNÉES, POUR RIRE, J‘AI DEMANDÉ À SAVINO S’IL AVAIT DÉJÀ PENSÉ À FUMER L’HUILE. Je n’aurais jamais cru qu’il m’aurait pris au mot et quand il me la fit goûter, je restai bouche bée. Le Fumé possède ce petit quelque chose qui apporte du goût à la viande légèrement grillée ou cuite sur une plaque et un filet de cette huile est fantastique sur un morceau de viande comme sur du poisson gras sans que cela suscite de l’ambiguïté sur la nature intime du produit et la méthode de cuisson. Si, aujourd’hui, la cuisine express requiert des matières premières fraîches, vives et parfois dangereuses, mais rapides à préparer, l’huile fumée transforme les viandes en un produit « magiquement » grillé et goûteux. JE L’AI SERVI AUTREFOIS SUR UN VELOUTÉ D’AUBERGINES ET IL ÉTAIT AMUSANT D’OBSERVER LE CLIENT QUI ESSAYAIT DE COMPRENDRE COMMENT CELA ÉTAIT POSSIBLE DE CUISINER UN VELOUTÉ GRILLÉ ».

Luciano Matera, patron “Il Turacciolo”, œnothèque avec cuisine – Andria